Le kayak-polo (description)

Discipline collective de la Fédération Française de Canoë Kayak, le kayak-polo est assurément un sport spectaculaire de haut niveau. Pour preuve :

Comment ça marche ?

Deux équipes de cinq joueurs se disputent un ballon sur un plan d’eau délimité de 35 mètres sur 20, en piscine ou en extérieur, comportant aux extrémités un but (1,20m x 1m) suspendu deux mètres au dessus de l’eau. Le ballon peut être saisi et lancé à la main ou projeté à l’aide de la pagaie. Le gardien, également joueur de champ, protège ses buts en levant la pagaie à la verticale. Jusqu’à trois remplaçants peuvent compléter chaque équipe. Une durée de match de 20 minutes (deux périodes de dix minutes) et quelques règles bien choisies (bateaux plus courts, pointes arrondies et rembourées, porteur du ballon pouvant être poussé à l’eau…) permettent d’obtenir un sport particulièrement détonnant et dynamique.

panorama kayak-polo

Qualités :

EDF Poznan 01Si quelques comparaisons sont parfois établies avec d’autres sports (le water-polo qui partage le même ballon et le milieu aquatique, le handball pour l’aspect tactique…), le kayak-polo reste unique. Chaque compétiteur doit en effet faire preuve d’une parfaite maîtrise physique, technique et tactique, d’un sens de l’équilibre et d’une vision du jeu collectif développés, de souplesse, de rapidité, de réflexes à toute épreuve, et d’une bonne dose de sang froid.

En effet, on lui demande de manipuler une pagaie double et un ballon en même temps, de maîtriser l’équilibre et la direction de son bateau dans toutes les situations, de pouvoir esquimauter (se retourner dans l’eau avec son bateau) avec ou sans pagaie, avec ou sans ballon et en moins d’une seconde, lorsque la fréquence cardiaque est proche de son maximum, et de revenir dans le jeu immédiatement après, ses quatre coéquipiers comptant sur lui tout au long du match. Sans oublier d’être puissant, précis et lucide au moment du tir au but.

Organisation :

EDF Poznan 02Le kayak-polo est articulé autour d’un Championnat de France (quatre divisions masculines, deux divisions féminines, un championnat jeunes et vétérans), d’une Coupe de France (hommes, femmes, jeunes), de différentes compétitions régionales, départementales et de tournois permettant à plus de 200 équipes et 1500 athlètes de se rencontrer.

Sur le plan international, si les meilleures équipes de club françaises brillent au cours des différents tournois internationaux ou de la Coupe d’Europe des Clubs Champions, les Équipes de France (hommes, femmes, -21 ans) ne sont pas en reste et s’arrogent quasi systématiquement une place sur les podiums des Championnats d’Europe, Championnats du Monde et Jeux Mondiaux (World Games, équivalent des Jeux Olympiques), aux côtés, et souvent devant les autres grandes nations de ce sport que sont les Pays-Bas, la Grande Bretagne, l’Allemagne ou l’Australie. La France est par exemple Championne du Monde 2006, 2010 et Championne d’Europe 1997, 1999 et 2011 chez les hommes, Championne du Monde 2006, 2010, 2012, et Championne d’Europe 2001, 2007, 2009 et 2011 chez les -21 ans hommes ou femmes.

D’ailleurs, la France accueille les prochains Championnats du Monde en 2014 à Thury-Harcourt (14). Ça vous tente ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.